lundi 9 juillet 2018

Eh ben alors...

J'ai une alerte Google à mon nom. Et voilà ce que j'y glane aujourd'hui :

La célèbre œuvre d'Anca Visdei, écrivaine et dramaturge française, a bénéficié d'une mise en scène, particulièrement soignée, d'Emmanuel Ray.

Eh ben, eh ben," célèbre", vous m'en direz tant... 
Le spectacle est en effet très très beau et j'ai entendu de merveilles sur ce
beau château d'Anet.
Peau d'Ane doit y avoir trouvé son nid. Nous en sommes tous heureux.

Droit d'asile...

pour les bouquets dans mon frigo. Paris sous la canicule.

mercredi 4 juillet 2018

Canicule

Honte à moi,
je donne l'impression d'avoir oublié mes lecteurs chéris. Ce n'est pas le cas, mais par ces temps de canicule, mon cerveau a pris des vacances (du moins l'hémisphère gauche) et tout se concentre sur le droit et les mains. Je cultive mon jardin avec profusion d'hortensias à planter et j'arrose, comme tout le monde en ce moment, cinq fois par jour. Entre temps, j'ai fêté mon anniversaire dans ce jardin des Mille et une nuits : ce n'est pas tous les jours qu'on à cent ans! J'attends toujours le bouquet du centenaire offert par la mairie.

lundi 18 juin 2018

Peau d'Ane fait la tournée...

...des châteaux. C'est un merveilleux spectacle que je vous conseille sincèrement.

En juin...

... plante dans ton jardin.

vendredi 15 juin 2018

La tournée des Châteaux

La compagnie Théâtre en pièces a conçu un merveilleux spectacle de ma pièce Peau d'Ane, dans une mise en scène d'Emmanuel Ray, avec d'excellents comédiens.Le spectacle sera en tournée dans les châteaux de France (et de Navarre?) tout cet été. Je vous joins le calendrier de tournée et une image du spectacle, mais sachez déjà que les premiers hauts lieux qui accueilleront le spectacle seront le château de Maintenon (les samedi 23 juin et dimanche 24 juin) et celui de Châteaudun - le bien nommé - les 29 et 30 juin. Si vos pas, vous amenaient dans les environs, allez-y. C'est un très beau spectacle. Si beau que si vous n'êtes pas content, l'auteur s'engage à rembourser.

mardi 29 mai 2018

Soudain...

J’étais bien peinarde à bronzer entre les rosiers et les bateaux du pont de l’Arsenal, quand, j’ai eu le malheur de regarder les nouvelles : Christine Angot ferra publier un nouveau livre. Aussitôt, le soleil s’est voilé. Je le comprends, mais ce n’est pas de ma faute. Je me suis couverte à mon tour.