jeudi 25 mai 2017

Nos jours sont comptés...il faut réagir

D'accord, aujourd'hui il y a Ascension, et Jésus, jeune homme bien sous tout rapports, et même si bien qu'on a dû le crucifier pour qu'une idée si révolutionnaire que l'amour de son prochain comme de soi-même ne se répande générant la paix et l'harmonie, réusscité retourne auprès de son père.
Mon père n'étant pas si haut placé (quoique... on ne sait jamais là-haut) il ne me reste que trente jours jusqu'à l'anniversaire de mes cent ans. Et ce que je n'aurais pas fait avant, je ne le ferai jamais. Donc bagages et, comme le chantait Barbara "taxi, à la Gare de Lyon" vers mon berceau affectif. Dernière notes au piano, dancing privé à la maison sur les m"ladies du cher Fabrizio de André et hop, aux origines. Gardez bien la maison, la France et l'Europe car je n'ai pas encore pris mon billet de retour.
Ciao ragazzi, ciao ragazze ciao.

mercredi 24 mai 2017

Autoportrait à la palette..

...mais qui et où? je tiens à préciser que cette photo a été prise en douce par deux juristes honnêtes (jusque là), envoûtes par la qualité de l'autoportrait. Alors?

lundi 22 mai 2017

Magnifique exposition à Giverny!


... et tout le jardin est en fleurs. Courez-y, il va se faner!

jeudi 18 mai 2017

Les amis de Delacroix

Hier, jour d'été à Paris, 29 degrés, je me suis décidée de me mettre au vert. Le musée Delacroix avec son magnifique atelier et son jardin assoiffé, était le lieu idéal. Intime, chaleureux, simple. Une représentation de Frédéric Bazille de la table de peintre de Delacroix en 1865 témoigne de la grande reconnaissance des tous ces grands peintres qui avouaient tout devoir au maître. Une merveilleuse solidarité que cette saga des amis de Delacroix qui sont arrivés non seulement à créer le musée mais également à lui offrir des toiles "émouvantes : Maurice Denis, Vuillard, Bonnard, Sérusier...
Emue, comblée, j'ai atterri à nouveau dans les temps modernes en lisant "Conversations avec mon agent" de Rob Long (Actes Sud) , la merveille des merveilles (vérité et humour) sur la vie d'un scénariste. A recommander à tous ceux qui rêvent de ce métier. Si après la lecture, ils en sont encore, c'est désespéré. Ou ils y arriveront...

mardi 16 mai 2017

Aujourd'hui,, rue Jules César...

... un  papa change la couche de son enfant sous une phrase adaptée. Cela ne s'invente pas.

lundi 15 mai 2017

A Niagara-on-Lake...

avec George Bernard Shaw. My fair Lord.